Le danger des bars à sourire

Les bars à sourire, sont des instituts de beauté qui proposent aux consommateurs un blanchiment dentaire, réalisé dans un fauteuil bulle sous une lampe à photopolymériser pendant 20 minutes, après application sur les dents d’une gouttière remplie de gel contenant du peroxyde de carbamide.

 

Le blanchiment des dents n’est pas un acte anodin. Il implique l’utilisation de techniques et de matériaux qui, mal maîtrisés ou approximativement dosés, peuvent produire des lésions irréversibles chez le patient. 

Quels sont les risques pour le client?

Le principal risque de ces pratiques, c’est de se concentrer sur l’esthétique et de passer à côté d’un diagnostic précis par un professionnel. Au-delà de la couleur, il peut y avoir des problèmes de dents et de gencives qui nécessitent un traitement, et que seul un chirurgien-dentiste pourra déceler. (Association Deentaire Française)

Rappelons que les seuls produits proposés dans ces barsb ne doivent légalement être que des produits « cosmétiques » dont la concentration ne doit pas dépasser 0,1 %. A cette concentration, l’effet de blanchiment de ces produits est fugace, voire inexistant et le consommateur-client incité à renouveler les applications, ce qui est susceptible de l'exposer à des risques pour sa santé, surtout si les produits utilisés contiennent ou libèrent du peroxyde d’hydrogène (ou eau oxygénée)  à une teneur supérieure à la concentration maximale autorisée par la réglementation en vigueur pour les produits d’hygiène buccale, soit 0,1%.

Or des enquêtes diligentées par le Conseil de l’Ordre de chirurgiens-dentistes prouvent que certains  bars à sourire  ne respectent pas la loi et mentent à leurs clients : les concentrations annoncées sont mensongères et dépassent largement ce qui est autorisé.

Quelle que soit la technique envisagée, la consultation d’un professionnel de la santé  bucco-dentaire s’avère nécessaire. Le rôle du praticien auprès de ses patients est  important : un questionnaire médical, une  analyse de la psychologie du patient lui permet de cerner la pertinence de la demande du patient et d’écarter les requêtes  déraisonnables.

 

 

Article rédigé par le praticien le 12/03/2012

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr