Les appareils dentaire en orthodontie

 

L'appareil dentaire redresse chaque année des millions de dentitions.

L'appareil dentaire est un outil utilisé en orthodontie, une spécialité dentaire vouée à la correction des mauvaises positions des mâchoires (orthopédie) et des dents (orthodontie) afin d'optimiser l'occlusion (engrènement dentaire), ainsi que le développement des bases osseuses dans un but fonctionnel et esthétique.

Il exerce des forces légères pendant une longue durée sur les dents qui les font bouger, grâce à une apposition et à une résorption constante de l'os alvéolaire entourant les racines.

Quels sont les différents types d'appareil?

  • Les appareils amovibles, dans le cadre de l'orthopédie. Les appareils amovibles restent des appareils de choix dans les traitements nécessitant une phase de rééducation de certaines fonctions (positionnement de langue...) ou d'orthopédie chez le jeune enfant (correction du décalage des bases osseuses avec ou sans adjonction de traction extra-orale). 
  • Les appareils fixes, dans le cadre de l'orthodontie. Ils sont utilisés pour corriger la position des dents. Possible à tout âge. Les appareils fixes, encore appelés « multi-attaches », sont collés sur les dents pendant toute la durée du traitement. Ces appareils font appel aux propriétés élastiques et à mémoire de forme de nouveaux alliages issus notamment de la recherche spatiale.

Ces appareillages multi-attaches, traditionnellement en acier sur la face externe (vestibulaire) de la dent, évoluent pour devenir de plus en plus discrets : ils existent aujourd'hui en céramique, de la couleur de la dent, ou peuvent être collés sur la face interne de la dent (orthodontie linguale) pour devenir totalement invisible.

Existe t-il des risques?

En fin de traitement, le problème majeur est la contention des dents dans leur nouvel emplacement thérapeutique : en présence d'une déglutition salivaire atypique persistante (car non corrigée ou trop tard) et d'une manière générale, lorsque l'équilibre musculaire oral, dont la langue est le pivot central, n'a pas été pris en compte, les dents tendent à revenir sur leur place originelle d'avant le traitement ODF. C'est la récidive orthodontique. Pour éviter un tel échec, le patient peut consulter un orthophoniste qui vérifiera la déglutition et la rééduquera si nécessaire.

En France, la pose d'appareil dentaire est essentiellement pratiquée par des chirurgiens-dentistes spécialistes en orthopédie dento-faciale, mais peut également l'être par des chirurgiens-dentistes non spécialistes ou des médecins stomatologistes qualifiés en orthopédie dento-maxillo-faciale et titulaires d'un Diplôme Universitaire (DU) correspondant.

 

Article rédigé par le praticien le 03/07/2012

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr